cartes-raimu

Qui ne se souvient pas de cette célèbre réplique ? ''Tu me fends le Cœur..''





La plupart du temps, lorsqu'il s'agit de migrer de Windows vers Linux, se pose la question des alternatives.
Quel logiciel pour remplacer le traitement de texte, quel autre pour prendre des notes, etc..

Mais quid de l'incontournable jeu de cartes, objet de toutes les attentions de la part de Microsoft, et dont nos utilisateurs sont souvent friands ?

Comme beaucoup, nous aurions pu répondre "Asleriot". La suite de cartes connue sous Gnome propose effectivement nombre de jeux. Mais il faut reconnaître qu'elle commence à dater un peu et, faute d'évolution(s), se retrouve de plus en plus éloignée de la version Windowsienne.

En revanche, chez le cousin KDE, une panoplie assez bien fournie de logiciels ludiques est disponible.
Puisque tout ceci est compatible avec le bureau Gnome de nos CentOS (6), pourquoi ne pas y jeter un œil ?



Installation de KDE Games sur CentOS 6 (32 ou 64 bits)


  • Pas besoin de dépôts tiers, tout est dispo par défaut sur "Base", donc (en root) :


# yum install kde-games



  • Sans oublier la traduction vers la langue de Molière :


# yum install kde-i18n-French kde-l10n-French




  • Rendez vous dans le menu "Applications" puis "Jeux" et cherchez le raccourci "Réussite" (ou Kpatience pour les versions Anglaises) :


reussite_01


  • Parmi les nombreuses possibilités, celle qui nous intéresse aujourd'hui s'appelle donc "Spider". Comme pour la version Windows, trois niveaux de difficulté sont disponibles :


reussite_02


  • Vous pourrez personnaliser les cartes avec le motif qui vous plaira (menu (configuration / Sélectionner le Tas) aussi bien de face que de dos :


reussite_03

Note 1 : L'association de touches "CTRL" + "Z", pour revenir en arrière, fonctionne également (comme sous OuinOuin).

Note 2 : Pour les utilisateurs d'Ubuntu, le paquet devrait porter le même nom (KDE-Games), pensez à utiliser l'outil de mise à jour des langues pour une version en français.



N'hésitez pas à faire part de vos avis sur le topic dédié du Forum, ou pourquoi pas, à proposer d'autres alternatives.