attirer_attention_pont

Un point de montage, c'est un peu comme un pont. Et un pont, c'est toujours pratique, même pour faire ralentir les automobilistes.. Si si, ça marche, et mieux qu'un radar (inutile de cliquer, l'image n'est pas réversible)..





Après quelques articles dédiés Nagios, on revient donc sur nos postes de travail CentOS pour une petite série sur les points de montage réseau.

- Pour commencer, la première partie relative aux dossiers exportés via Samba ou un partage Windows.
- La seconde étape se rapporte aux montages NFS, donc de Linux à Linux uniquement.
- La troisième détaillera SSHFS, moins connu mais qui s'avère relativement performant, de Linux à Linux également (en cours de rédaction).
- Enfin, un annexe portant sur l'utilisation de AutoFS avec les trois types de montage (en cours de rédaction).



Quelques pré-requis

  • Pour cette page, nous considérons un serveur Samba (ou Windows, à votre convenance) qui exporte un dossier appelé "partage_commun", accessible à l'utilisateur "duchnoc" pour peu qu'il se rappelle de son mot de passe "whisky" (NDLR: c'est son mot de passe, pas sa boisson préférée).
  • Ledit serveur Samba (ou Windows) a pour ip réseau 192.168.0.10 et est reconnu dans le réseau (via dns) sous le nom de "samba-test"
  • Notre utilisateur "duchnoc" se trouve sur une CentOS 6.4 Workstation (Gnome) tout ce qu'il y a de classique.
  • En cas de problème, vérifiez la présence du paquet "samba-client" sur votre CentOS (installé par défaut sur les versions Desktop)
# yum install samba-client



Note : Ce tuto ne traite que de la partie Client, c'est à dire du poste de travail sous CentOS (ou une autre Linux), pour plus d'infos sur un serveur Samba et sa configuration, vous pouvez jeter un œil aux pages dédiées de notre site.


Test d'accès via Nautilus


Première chose simple à vérifier, depuis le bureau (Gnome) de notre ami "duchnoc", l'accès au partage désiré via Nautilus (l'explorateur de fichiers).

  • Ouvrez une fenêtre d'exploration ("Poste de travail" ou "Réseau", à votre convenance) depuis Gnome :


montage-samba_1


  • Dans la barre d'adresse, renseignez "smb://" immédiatement suivi de l'ip du serveur (192.168.0.10 dans notre exemple). Le système va vous demander de vous identifier (sauf si votre partage est complètement ouvert, bien entendu) :


montage-samba_2


Important : Si vous n'avez pas défini de domaine particulier, laissez la valeur par défaut (MYGROUP) dans la fenêtre d'identification. Cette ligne ne peut pas être vide !


  • Après avoir renseigné le nom d'utilisateur et le mot de passe associé, vous devriez avoir accès au partage voulu :


montage-samba_3


Note 1 : Remarquez le fait que le partage en question apparait dans le volet gauche de l'explorateur Nautilus, vous permettant d'y accéder plus rapidement plus tard. N'oubliez pas de le démonter (à la fin du test) en cliquant sur la petite flèche située au bout du partage (dans le volet).

Note 2 : N'essayez pas de passer à l'étape suivante si vous n'arrivez pas à accéder au partage via Nautilus. Vérifiez les paramètres d'identification, éventuellement le Parefeu côté Serveur et Client, etc.. (Le forum est à votre disposition si vous êtes bloqués).


Pour une meilleure compréhension, exemple de montage temporaire en ligne de commande


Si Nautilus est capable de monter un partage, nous pouvons y arriver aussi, depuis un terminal. Pour ce faire, il convient tout d'abord de définir un point de chute, c'est à dire l'endroit sur lequel sera effectué le montage, en d'autres termes un dossier créé pour la circonstance. Passons en root pour les opérations suivantes.

  • Création d'un dossier dans "/mnt" (vous pouvez le faire ailleurs, mais "/mnt" est généralement dédié aux montages alors autant rester dans les clous) :
# mkdir /mnt/commun_sur_samba-test
# chmod 777 /mnt/commun_sur_samba-test


Note : Vous aurez remarqué que j'ai volontairement exagéré sur le nom de dossier pour qu'il soit plus clair à vos yeux. Essayez de choisir un nom court mais parlant. Dans l'exemple les droits sont poussés en 777 (lecture écriture pour tous) pour plus de simplicité, ça ne change pas les droits du dossier exporté par le serveur qui sont de toutes façons prioritaires.


  • La ligne de montage qui va bien doit contenir l'ip du serveur, le nom précis du partage ainsi que le point de chute (attendez avant de taper cette ligne, on a pas fini) :
# mount -v -t cifs  //192.168.0.10/partage_commun  /mnt/commun_sur_samba-test


Note : L'option "-v" correspond à "verbose" pour avoir un retour d'erreur, l'option "-t" permet de préciser le type de montage (ici cifs pour du samba ou du Windows).


  • A la ligne ci-dessus, il faut ajouter un identifiant valide et le mot de passe associé (comme pour l'accès via Nautilus). on précise donc ces éléments comme suit (avec l'option "-o" qui permet de rajouter les options) :
# mount -v -t cifs  //192.168.0.10/partage_commun  /mnt/commun_sur_samba-test  -o user=duchnoc,password=whisky



  • Depuis le bureau de notre utilisateur "duchnoc", le partage est à présent accessible via "/mnt/commun_sur_samba-test" sans besoin de renseigner quelque mot de passe que ce soit:


montage-samba_4


  • Pour démonter le partage, rien de plus simple :
# umount /mnt/commun_sur_samba-test




Un exemple de montage permanent via le fichier fstab


Si le montage temporaire peut s'avérer utile ponctuellement, il est évident que ce ne serait pas très pratique en environnement de travail.
Pour une disponibilité permanente et automatique dès le démarrage, plusieurs méthodes sont possibles. Nous allons utiliser le fichier "/etc/fstab" qui regroupe les différents montages des Linux et donc des CentOS / RHEL.

Comme ce fichier est lisible (en lecture seule) par l'ensemble des utilisateurs d'une CentOS, nous déporterons également le couple "login/mot de passe" dans un emplacement plus propre (la home de l'utilisateur concerné), ceci pour des raisons évidentes de sécurité.

Enfin, plutôt qu'un montage dans "/mnt", on vous propose d'utiliser une petite astuce facilitant à la fois votre gestion des droits et l'utilisation de CentOS aux habitués du bureau Windows.


Définition des dossiers cibles (points de montage) - idée générale

Les utilisateurs Windows sont accoutumés à trouver sur le bureau un raccourci "Favoris réseau". Qu'à cela ne tienne, on va rester au plus proche de leurs habitudes. L'astuce passe donc par la création d'un dossier sur le bureau appelé "favoris_reseau" (Windows Like) qui contiendra les points de montage de chaque utilisateur.

Ceci aura au moins deux avantages :

- Chaque utilisateur ne pourra accéder qu'aux partages que vous aurez monté à son intention (puisque "duchnoc" ne peut pas, par défaut, accéder au bureau de "dupont").
- Quelques commentaires dans "/etc/fstab" permettront une lisibilité pour chacun des points de montage, leur emplacement indiquera l'utilisateur pour lequel ils ont été créés.


Définition du dossier cible (point de montage) sur la CentOS de "duchnoc"

  • Selon la version de votre Linux, le bureau se trouve dans "/home/nom_utilisateur/Desktop" ou dans "/home/nom_utilisateur/Bureau", adaptez en conséquence pour créer le dossier "favoris_reseau" :
# mkdir /home/duchnoc/Desktop/favoris_reseau


  • Puis création du point de montage (dossier local) correspondant à notre exemple ("partage_commun" sur 192.168.0.10)
# mkdir /home/duchnoc/Desktop/favoris_reseau/commun_sur_samba-test


  • Fixez les droits pour votre utilisateur sur ces dossiers :
# chown -R duchnoc:duchnoc  /home/duchnoc/Desktop/favoris_reseau




Création du fichier caché contenant le couple login/password

  • Pour chaque utilisateur, créez un fichier caché dans leur "/home". Pour l'exemple, nous appelons le notre ".pass_reseau" (le point au début du fichier indique qu'il s'agit d'un fichier caché).
# vi /home/duchnoc/.pass_reseau


  • Ce fichier doit présenter deux lignes (ni plus, ni moins) contenant l'identifiant et le mot de passe pour le partage concerné. Renseignez comme suit (avec vos infos bien sûr) :
username=duchnoc
password=whisky



Note : Si vous "montez" plusieurs exports, vous pouvez à votre guise utiliser le même fichier d'identifiants ou en créer plusieurs avec des noms différents.



Ajout de la ligne de montage dans le fichier "/etc/fstab"

  • Editez à présent le fichier fstab et rajoutez les lignes de commentaire et de montage en vous inspirant de celles ci-dessous :
# vi /etc/fstab
# partiel de fichier (fin de fstab)

## montages reseau samba
## montage commun sur samba-test pour duchnoc 
//192.168.0.10/partage_commun  /home/duchnoc/Desktop/favoris_reseau/commun_sur_samba-test  cifs  credentials=/home/duchnoc/.pass_reseau,defaults   0  0



  • Le premier champ (//192.168.0.10/partage_commun) correspond à l'emplacement originel (export réseau), renseignez le vôtre !
  • Le second (/home/duchnoc/Desktop/favoris_reseau/commun_sur_samba-test) correspond au point de montage local, idem, il faut le vôtre.
  • Le 3eme (cifs) correspond au système de fichiers. Laissez "cifs" pour un export Samba ou Windows.
  • Le 4eme correspond aux options. Dans cette ligne remplacez simplement "duchnoc" par votre utilisateur si vous avez suivi le tuto à la lettre. Notez l'option "credentials" qui permet d'indiquer l'emplacement du fichier contenant les identifiants et l'option "defaults" qui fixe les paramètres les plus courants.
  • Pour les derniers champs (0 0), laissez les valeurs définies ci dessus.



Note : Vous pouvez retrouver le détail des lignes du fichier "/etc/fstab" sur notre page dédiée.


  • Une petite commande pour prise en compte de votre nouveau fichier "/etc/fstab"
# mount -a


  • Et notre utilisateur "duchnoc" peut enfin travailler dans le dossier partagé en toute transparence, chaque montage déclaré sera effectué automatiquement au démarrage de la CentOS :


montage-samba_5


Pour ceux qui souhaitent malgré tout inclure la ligne de montage (login + mot de passe inclus) dans le fichier "/etc/fstab"

  • Dans ce cas, le fichier déporté (/home/duchnoc/.pass_reseau) n'est plus utile, on renseigne l'ensemble dans "fstab" (méthode non conseillée) :
# partiel de fichier (fin de fstab)

## montages reseau samba
## montage commun sur samba-test pour duchnoc 
//192.168.0.10/partage_commun  /home/duchnoc/Desktop/favoris_reseau/commun_sur_samba-test cifs user=duchnoc,password=whisky,defaults   0  0





La prochaine partie traite du montage réseau des exports NFS.


N'hésitez pas à poser vos questions et astuces sur le topic dédié du forum.



Lien utiles :