Tout le monde ne peut pas faire un Update Kernel les yeux fermés. Il peut y avoir les limitations dues à des logiciels installés, ou celles relatives à des pilotes hardware incompatibles avec la version suivante, ou encore le souhait de ne faire les updates noyau que lorsque vous l'aurez décidé.

checklist


Donc l'idéal, dans ce cas, est de demander à yum de ne pas pousser certaines mises à jour. Nous prenons ci dessous l'exemple du Kernel, mais cela peut s'appliquer à d'autres paquetages, selon vos besoins.

Note : Si vous interdisez la mise à jour du Kernel, pensez à indiquer également les paquets qui en dépendent, comme les pilotes (exemple avec les kmod-nvidia du dépôt Epel).


Commencez par lister les paquets que vous souhaitez interdire puis éditez son fichier de configuration, en root, après une sauvegarde des familles, on ne sait jamais :

  • Sauvegarde du fichier de conf pour yum :
# cp /etc/yum.conf  /etc/yum.conf.old



  • Edition du fichier de conf et ajout des exclusions par défaut (ajout de la dernière ligne " exclude= " dans la section " Main ") :
# vi  /etc/yum.conf



[main]
cachedir=/var/cache/yum/$basearch/$releasever
keepcache=0
debuglevel=2
logfile=/var/log/yum.log
exactarch=1
obsoletes=1
gpgcheck=1
plugins=1
installonly_limit=5
bugtracker_url=http://bugs.centos.org/set_project.php?project_id=16&ref=http://bugs.centos.org/bug_report_page.php?category=yum
distroverpkg=centos-release
exclude=kernel*



  • Si vous utilisez un " kmod " pour vos pilotes (exemple " kmod-nvidia " pour une carte graphique Nvidia), vous pouvez l'ajouter à l'exclude Kernel (un espace entre chaque exclusion) :
[main]
cachedir=/var/cache/yum/$basearch/$releasever
keepcache=0
debuglevel=2
logfile=/var/log/yum.log
exactarch=1
obsoletes=1
gpgcheck=1
plugins=1
installonly_limit=5
bugtracker_url=http://bugs.centos.org/set_project.php?project_id=16&ref=http://bugs.centos.org/bug_report_page.php?category=yum
distroverpkg=centos-release
exclude=kernel* kmod*




En guise d'alternative, si vous ne souhaitez pas modifier votre fichier " yum.conf ", il vous suffit de prendre l'habitude d'ajouter l'option " --exclude= " à vos commandes " yum update " (notez le double signe "-" devant " exclude ").

Comme par exemple pour le kernel et associés (kernel-headers, kernel-devel, etc..) :

# yum --exclude=kernel* update


Ou pour un autre paquet spécifique :

# yum --exclude=nom_du_paquet update




Enfin, si vous avez modifié votre fichier " yum.conf ", vous pouvez néanmoins pousser à tout moment les mises à jour exclues, via la commande :

# yum --disableexcludes=all update


Ou pour se limiter à la mise à jour du kernel & associés :

# yum --disableexcludes=all update kernel kernel-headers kernel-devel


Adaptez en fonction de votre configuration et/ou de vos besoins.



Vous pouvez commenter ou participer à l'amélioration de cet article via le topic dédié du forum.