L'objectif de ce billet n'est pas de fournir un howto spécifique à ces deux logiciels mais plutôt de les faire découvrir à ceux (et celles) qui recherchent des outils accessibles sous Linux.
Vous trouverez au bas de cette page quelques liens vers des tutos plus poussés.

Ancien utilisateur de Photostudio (sous Windows), j'ai pu sans difficulté m'adapter à Showfoto. Il faut avouer que mon usage se limite à des opérations simples comme le redimensionnement, le découpage ou encore l'application de filtres sur photos..
Gimp représenterait donc une alternative également, mais reste d'une prise en main assez ardue, d'où l'idée de rechercher une solution plus basique.

A vous de voir si ces deux alternatives peuvent répondre à vos besoins.


Digikam



logo_digikam

Rien de plus ou de moins que les autres logiciels de ce type.

  • Exploration, classement de vos images et photos par type, par dossier, par date, etc..
  • Affichage des images sous forme de vignettes
  • Ouverture directe des images avec Showfoto



capture_digikam




Showfoto



logo_showfoto

Même s'il dispose de nombreuses options, Showfoto est à l'opposé de certaines suites à la photoshop, simple d'accès :

  • Redimensionner, convertir, améliorer
  • Support de la plupart des formats, de JPEG à RAW
  • Application de filtres, superposition d'images, rajouter du flou et/ou du texte, etc..


capture_showfoto




Installation



Pour l'installer sous CentOS 5.x ou 6.x, via les dépôts "Epel"

Attention aux conflits si vous avez déjà d'autres dépôts tiers comme "rpmforge" par exemple
Pensez à désinstaller "Epel" quand vous aurez terminé

Récupérez et installez (clic droit sur le fichier téléchargé puis "ouvrir avec installateur de logiciels") le dépot tiers "Epel" depuis ces pages:

Pour CentOS 5 (32 et 64 bits)

Pour CentOS 6 (32 et 64 bits)


Une fois le dépôt en place, ne reste qu'à installer digikam via yum (toutes versions de CentOS, il installe Showfoto automatiquement):

# yum install digikam



Enfin, pour avoir le logiciel (presque) complètement traduit en français, il faudra rajouter le "langage pack" de KDE qui nous intéresse:

# yum install kde-i18n-French






Liens utiles:




Vous pouvez commenter ou participer à l'amélioration de cet article via le topic dédié du forum.